Les centres socio-culturels du Bas-Rhin gardent le lien avec les habitant.e.s

Par • 9 Avr, 2020 • Catégorie:

Le réseau des centres sociaux et socio-culturels (CSC), et avec lui ses bénévoles, ses salarié.e.s et les habitant.e.s, se mobilise pour faire face aux mesures de confinement qui nous touchent toutes et tous. Dans les villes comme dans les campagnes, les CSC s’organisent pour maintenir un lien social avec les habitant.e.s. Ils restent disponibles pour les plus vulnérables, et se mobilisent pour garantir un accès aux services, pour animer des activités éducatives et de loisirs en ligne. Vigilants à la fracture numérique, à l’illettrisme, aux spécificités et aux besoins de toutes et tous, les CSC réinventent leurs façons d’être en lien les habitant.e.s.

Contraints de fermer leurs portes, les CSC ne sont plus en capacité d’accueillir les bébés, les enfants, les jeunes, les adultes, les séniors. Pour autant, les bénévoles et les salarié.e.s des centres du Bas-Rhin s’organisent pour poursuivre autrement leurs actions. Ainsi, sur tout le département, ils se mobilisent et se portent volontaires pour agir. Par exemples, à Saverne et Haguenau, les CSC pilotent et animent l’accueil des enfants du personnel soignant, en lien étroit avec l’Education Nationale et les Hôpitaux. A Sarre Union, le CSC apporte son soutien l’épicerie sociale. A Strasbourg, les distributions alimentaires se poursuivent, des chaines de solidarité s’improvisent et s’organisent pour livrer des courses aux séniors et aux jeunes parents…

Partout, des liens de solidarité se développent avec les Communes et les Communautés de Communes pour agir et communiquer au mieux avec les habitant.e.s.

Partout sur le département, une partie des acteurs des secteurs ‘petite enfance’, ‘enfance’, ‘jeunesse’, ‘familles’, ‘séniors’, ‘apprentissage du français’… sont en contact réguliers avec les habitant.e.s. Au travers du téléphone, des courriers et des courriels, des affichages, des réseaux sociaux (Facebook ; Snapchat…), des espaces virtuels collaboratifs, les bénévoles et les salarié.e.s des CSC :

  • effectuent une veille sociale sur le département,
  • apportent soutien et aide à distance,
  • s’assurent de la compréhension des consignes de mise en sécurité,
  • transmettent des documents traduits,
  • poursuivent des animations en mode virtuel en proposant des challenges, en relayant les initiatives des habitant.e.s, en mettant à disposition des tutos, ou encore en créant des activités éducatives, des activités sportives et d’entretien, des activités culturelles et culinaire, des activités de bricolage…
  • réinventent les liens de proximité…

La fracture numérique impacte différemment les familles, les personnes situées en zone blanche, celles qui ne sont pas équipées : les CSC essayent d’intervenir au mieux pour pallier ces situations.

Des initiatives variées s’organisent chaque jour pour aider, accompagner et répondre aux besoins des personnes là où elles vivent. Pour en découvrir une partie, rendez-vous sur le site Face book de la Fédération des centres sociaux et socio-culturels du Bas-Rhin : https://www.facebook.com/fdcsc67/ et sur les sites Face Book des centres.

D’ores et déjà les bénévoles et les salarié.e.s s’organisent pour l’après confinement et préparent les évènements festifs qu’ils pourront proposer dès la fin de l’interdiction de rassemblement.

Marqué comme:

Laisser un Commentaire