Dépassé, moi ? Avec les centres sociaux, je me projette vers l’avenir !

À l’horizon 2050, les plus de 65 ans représenteront 27% de la population, les moins de 20 ans, 22 %.

Loin d’être une catégorie à part, dépassée, qu’il ne faudrait regarder que sous l’angle de la dépendance et de la solidarité envers nos aînés, les seniors font partie intégrante de notre société, ils y sont au cœur et veulent rester en lien, agir et être utiles.

Le chiffre parle à lui seul : à l’horizon 2050, les plus de 65 ans représenteront 27 % de la population, les moins de 20 ans, 22 % (Source INSEE). Loin d’être une catégorie à part, dépassée, qu’il ne faudrait regarder que sous l’angle de la dépendance et de la solidarité envers nos aînés, les seniors font partie intégrante de notre société, ils y sont au cœur. Ils et elles veulent rester en lien, agir et être utiles.

En  matière de liens intergénérationnels et de valorisation des ressources portées par les seniors, les centres sociaux répondent présents ! 67 % des centres sociaux participent au développement des liens intergénérationnels (SENACS 2016). Les formes sont multiples mais peuvent se résumer en quelques verbes : échanger, transmettre, partager, recevoir avec toutes les générations.

Être une richesse et une ressource pour la société, se projeter dans l’avenir : par leur vocation, les centres sociaux s’adressent et mêlent tous les âges dans un territoire. Ils misent sur les ressources des seniors pour partager et transmettre (accompagnement à la scolarité, insertion socioprofessionnelle, histoire et mémoire d’un territoire…) et ils parient sur la rencontre et la richesse des liens (activités mixtes : sorties, jeux, café, ateliers numériques…).

Chaque jour, les centres sociaux agissent pour bâtir une société où il fait bon vieillir ensemble !

Aller au contenu principal